Les tirés napoléoniens Crédit Photo Domaine national de Chambord
Les tirés napoléoniens Crédit photo Domaine national de Chambord (2)
1/5

Les tirés napoléoniens

Rambouillet Histoire, Napoléon I

Napoléon Ier fit de grandes chasses à Rambouillet, allant jusqu’à y passer quinze jours d’affilée. A vrai dire, l’Empereur n’était guère féru de chasse, préférant la chasse à courre pour l’exercice plus qu’en elle-même.

L’expression « tirés napoléoniens » encore utilisée de nos jours est pourtant impropre car les premiers paysages cynégétiques préfigurant les tirés du grand parc de Rambouillet avaient été aménagées dans les années 1700-1716, sous la forme de bandes boisées alternant avec des cultures. Ces bandes boisées disparurent ensuite au profit de grande parcelles agricoles tandis qu’un véritable réseau cynégétique sillonnant l’ensemble du grand parc était aménagé sous la forme d’ilots boisés rectangulaires (les « remises ») reliés par d’étroites bandes végétalisées.

Ce domaine de chasse, géré conjointement par l’ONF et la Bergerie nationale depuis des décennies, présente des caractéristiques uniques en Ile-de-France pour sa biodiversité. Il peut se visiter dans le cadre des promenades en calèches organisées par la Bergerie nationale.

ipsum Phasellus diam fringilla commodo ante.