a2
parata
1/5

Ajaccio

Le 15 août 1769, Napoléon voit le jour à Ajaccio. Celui qui deviendra empereur n’est alors que le second enfant d’une famille aux origines modestes. La petite ville méditerranéenne, qui ne compte même pas cinq mille habitants à la fin du XVIIIe siècle, voit grandir dans ses rues Napoléon, ses frères et ses soeurs. Quelques années plus tard, ils seront tous empereur, rois, reines, princes et princesses…

Que reste-t-il aujourd’hui de ces illustres personnages?

Le patrimoine napoléonien de la ville d’Ajaccio s’articule autour de trois musées : le Palais Fesch-musée des Beaux-arts qui conserve une des plus belles collections mondiales de portraits Empire, le Salon napoléonien de l’Hôtel de Ville et, naturellement, le Musée National de la Maison Bonaparte.

Les lieux de mémoire où le futur empereur et sa famille ont passé leurs premières années sont nombreux : la maison de campagne des Milelli, la grotte du Casone, etc. De plus, Ajaccio n’est pas que le berceau de la famille impériale, elle en est aussi le tombeau.

En effet, grâce à Napoléon III, le patrimoine napoléonien ajaccien prend une autre dimension par l’agrandissement du port, l’embellissement de la statuaire napoléonienne publique et surtout, la construction de la Chapelle impériale où reposent Charles et Letizia Bonaparte ainsi que le cardinal Fesch.

  • Tout
Calculer l'itinéraire
Retour liste Afficher tout
elit. elit. ut in sed venenatis pulvinar Aenean Donec sit lectus