Statue Napoléon©ville La Roche-sur-Yon
Théâtre©ville La Roche-sur-Yon
Place Napoléon vue du ciel©ville La Roche-sur-Yon
1/5

La Roche-sur-Yon

Le 25 mai 1804, soit seulement sept jours après sa proclamation en tant qu’empereur, Napoléon 1er décide par décret, de transférer la préfecture de la Vendée de Fontenay le Comte, située au sud du département, vers La Roche-sur-Yon bien plus centrale et se trouvant à une journée de cheval au plus des limites de la Vendée.

Mais La Roche-sur-Yon n’est alors qu’un bourg. L’empereur ordonne donc la création d’une ville nouvelle comprenant tous les symboles civils et civiques de l’époque : une préfecture, un lycée, un tribunal, une prison, des casernes, un hôpital, une place d’armes.

Le modèle de la ville napoléonienne

La Roche-sur-Yon témoigne de la volonté impériale de faire de cette ville nouvelle un modèle d’architecture sous l’impulsion des ingénieurs Cormier et Valot. Souhaitant marquer un virage dans les tendances urbaines, ces derniers décident de donner un nouveau visage à La Roche-sur-Yon en lui faisant adopter une forme pentagonale et une organisation en damier, encore aujourd’hui caractéristique première et remarquable du cœur de ville.

Le savez-vous ?

Cas inédit en Europe, la ville a changé huit fois de nom en soixante dix ans : La Roche-sur-Yon, avant 1804 ; Napoléon de 1804 à 1814 ; La Roche-sur-Yon, durant une quinzaine de jours en 1814 ; Bourbon-Vendée, d’avril 1814 à avril ; Napoléon, d’avril 1815 à juin 1815 ; Bourbon-Vendée, de juin 1815 à 1848 ; Napoléon, de 1848 à 1852 ; Napoléon-Vendée, de 1852 à 1870) ; La Roche-sur-Yon, depuis 1870.

  • Tout
Calculer l'itinéraire
Retour liste Afficher tout
facilisis libero quis, in tristique consectetur