View from Diana’s Peak
Coastal region (2)
Jacob Ladder
Longwood
1/5

Sainte-Hélène

Sainte-Hélène est une île volcanique, petit territoire britannique d’outre-mer de 122 km2 situé au cœur de l’Atlantique sud. Connue comme l’un des lieux les plus reculés de la planète, c’est aussi l’un des endroits les plus extraordinaires à visiter. Le territoire se compose de Sainte-Hélène mais également des îles de l’Ascension et de Tristan da Cunha.

Depuis sa découverte au début du XVIe siècle par le navigateur portugais João da Nova lors de son voyage de retour d’Inde, le 21 mai 1502, l’île a constitué un poste de transit essentiel pour les navires en voyage à travers le globe. La Compagnie anglaise des Indes orientales reçu, au XVIIe siècle, une charte royale lui accordant le droit exclusif de fortifier et de coloniser l’île. Au XIXe siècle, elle fut un refuge vital pour les esclaves libérés.

L’île de Sainte-Hélène est surtout connue pour être le cadre et la toile de fond du dernier chapitre de la vie de Napoléon jusqu’à sa mort le 5 mai 1821. L’empereur y passa une grande partie de son temps à écrire et dicter ses mémoires. Dans ses dépêches, Napoléon n’a pas toujours dépeint Sainte-Hélène ou son climat d’une lumière la plus positive, mais l’empereur avait ses raisons.

Aujourd’hui, les visiteurs peuvent découvrir par eux-mêmes la véritable Sainte-Hélène et découvrir comment Napoléon y vécu et passa son temps.

Son caractère unique et sa beauté préservée réside dans des paysages contrastés et spectaculaires, un patrimoine culturel et un environnement extrêmement riche en biodiversité.

  • Tout
Calculer l'itinéraire
Retour liste Afficher tout
Curabitur id ut ut venenatis, lectus elementum