Façade de l’église Saint-Lubin
1/5

L’église Saint-Lubin

Rambouillet Histoire, Napoléon III

L’église Saint-Lubin

En 1864, la municipalité de Rambouillet ouvre un concours pour la construction d’une nouvelle église. Le lauréat est Anatole de Baudot. Cette nouvelle église, largement financée par l’empereur Napoléon III, est destinée à remplacer l’église médiévale du bourg, jugée vétuste et devenue trop petite. L’église, édifiée de 1868 à 1871 dans l’axe du palais du Roi de Rome, est tournée vers le Nord, l’orientation traditionnelle ayant été sacrifiée au profit de la perspective urbaine.
Anatole de Baudot applique, à Rambouillet, les leçons de son maître, Viollet-le-Duc, en adoptant un style néogothique inspiré des œuvres des 12ème et 13ème siècle. Pour construire, avec un budget réduit, et donc en limitant l’usage de la pierre, il opte pour l’emploi de voutes à faibles portées et surtout de colonnes de fontes recevant les arcs transversaux.
Si l’aspect extérieur du monument reste fidèle aux choix d’Anatole de Baudot, l’intérieur de l’église a été modifié à plusieurs reprises. L’église a cependant conservé l’essentiel des verrières d’Eugène Stanislas Oudinot et quelques sculptures d’origine. On peut également y voir du mobilier provenant de l’ancienne église, ainsi que des œuvres commandées spécifiquement pour son inauguration.

dapibus Phasellus mattis libero. odio leo. venenatis, risus