Hippodrome de Solle à Fontainebleau
1/5

Les écuries et les chevaux

Maisons-Laffitte Histoire, Napoléon I, Napoléon III

Bien que majoritairement implantées à la fin du XIXe siècle à Maisons, les écuries et les chevaux ont toujours fait partie du patrimoine mansonnien.

A côté du château était dressé le très beau bâtiment du manège et des écuries. On y pratiquait l’art du dressage. Le cheval était indissociable de la guerre, de la chasse et des loisirs. Le comte d’Artois fit courir ses chevaux anglais sur les prairies en bord de Seine, actuel champ de courses. Jean Lanchères de La Glandière, entrepreneur général des chevaux d’artillerie et de transport militaire, acheta le château en 1792 pour ses prairies et ses écuries. Lannes y conserva une vingtaine de chevaux, ainsi que des selles et tapis de selle de grand prix. Jacques Laffitte organisa deux réunions de courses en 1834 et 1835. Son gendre, Joseph Ney, prince de la Moskowa, fut vainqueur et fonda l’année suivante le Jockey-Club français avec Charles Laffitte. Il devint président de la Société d’Encouragement créée en 1833. Le champ de courses est inauguré en 1878 grâce à Joseph Oller, en présence du président Mac-Mahon. Une visite des écuries et la découverte du monde des courses s’impose lorsque l’on vient à Maisons.
Véritable poumon vert, le parc offre aux chevaux et entraîneurs un cadre exceptionnel à seulement vingt minutes de l’Etoile.

Curabitur dolor porta. suscipit ante. eleifend elit. massa ut diam ipsum at