Ville de Lamotte-beuvron – Château de Saint Maurice
1/5

Le Château de Saint-Maurice

Lamotte-Beuvron Histoire, Napoléon III

Le Château de Saint-Maurice – La Colonnie

L’histoire d’un logis Renaissance devenu Parc Equestre Fédéral. Au Moyen Âge, le Beuvron est peuplé de castors qui donnent leur nom à la rivière. C’est avec le développement de l’artillerie et des canons, qu’arrive la fin des fortifications en bois vers 1490. Le premier édifice en pierre, dont on retrouve les traces sous le château, est construit à l’emplacement de l’ancienne Motte. Vers 1567 la Renaissance délaisse les fortifications médiévales. Le seigneur Gilbert de Lévis de Ventadour édifie le logis que l’on peut toujours voir au nord du château. Au XVIIe siècle, Anne de Lévis de Ventadour ayant hérité du domaine, construit, à l’emplacement de la motte féodale, un nouveau château avec sa façade en trois parties. En 1852, cherchant une propriété proche du berceau familial de la Ferté-Beauharnais, Louis-Napoléon Bonaparte achète le château de Lamotte. Quand le prince-président se proclame Napoléon III, la propriété devient Domaine Impérial. L’objectif est d’en faire une ferme modèle. Sous la troisième république, le domaine est transféré au ministère de la Justice qui en fait une Colonie publique d’éducation pénitentiaire jusqu’en 1992. Le premier directeur, un ecclésiastique, place la Colonie sous le patronage de Saint-Maurice. En 1914, le Domaine de Saint-Maurice accueille un hôpital militaire bénévole de soixante lits pour les blessés de la Grande Guerre. En 1994, le Poney-Club de France crée le Parc Equestre National qui devient fédéral en 2000. Siège social de la Fédération Française d’Equitation depuis 2006, le Parc héberge les locaux administratifs de la FFE.

Aenean felis ut risus tempus porta. quis elit. leo. ut ut dolor.