Etang de St Cucufa-Rueil Malmaison-napoleon
1/5

La forêt domaniale de Malmaison

Rueil-Malmaison Histoire, Napoléon I, Napoléon III

Nous vous invitons à venir vous balader dans cette forêt de plus de 200 hectares à seulement quelques kilomètres de Paris….Venez vous ressourcer en découvrant ce lieu unique et privilégié au cœur de la nature où de nombreuses espèces animales et végétales se cotoient en parfaite harmonie. Vous serez étonnés par le choix de balades possibles dans la foret….et le temps d’un instant vous vous sentirez en pleine campagne à seulement deux pas du centre ville.

En famille, entre amis ou en couple, chacun trouvera son havre de paix en partant à la découverte de cette foret dont l’histoire est étonnante.

En effet, la foret telle qu’on la donnait appartement au domaine de Malmaison. Progressivement constitué par l’impératrice Joséphine, il comprenait notamment l’actuelle forêt domaniale de 200 hectares qui fut acquise en 1800. L’Impératrice y installa une bergerie de plus de 500 moutons et une vacherie. Elle appréciait particulièrement ce lieu de promenade et y entraînait souvent ses invités pour des excursions en calèche.

Près de l’étang de Saint-Cucufa, elle fit installer la vacherie et, un peu plus loin, la bergerie. C’est en effet, lors d’un voyage en Suisse en 1810, que Joséphine, convaincue de la supériorité des laitages transalpins, fit ramener du bétail suisse pour être installé dans la forêt de la Malmaison.

Après la mort de Joséphine, le domaine fut démembré et partiellement déboisé. C’est son petit-fils, Napoléon III, qui sauva la forêt du morcellement grâce à des échanges. Il la racheta en 1856 et l’incorpora à sa liste civile. En 1870 et 1871, la forêt de la Malmaison fut le siège des assauts acharnés des artilleurs du Capitaine de Nisme. En 1871, la forêt devint domaniale en entrant dans les propriétés de l’Etat.

velit, quis, Aliquam fringilla id, diam ut sem, sit dolor