D'Alésia à Rome
1/5
03 octobre
2020

Conférence « aux sources de l’Archéologie nationale »

Saint-Germain-en-Laye Histoire, Napoléon III

Samedi 3 octobre 2020 à 14h30, venez assister à une conférence menée par Corinne Jouys Barbelin,  conservatrice du patrimoine, cheffe du service des Ressources documentaires – Archives, bibliothèque et documentation au Musée d’Archéologie nationale – Domaine national de Saint-Germain-en-Laye à l’auditorium du musée d’Archéologie Nationale. 

 ———————————————————

Fasciné par la figure de l’Imperator romain qu’il perçoit comme un homme providentiel, réformateur et conquérant habile, Napoléon III s’engage dans la rédaction de l’Histoire de Jules César à la fin des années 1850. Au travers des deux tomes de l’ouvrage publiés en 1865 et 1866, il s’agit pour lui d’apporter les preuves tangibles du génie d’un César et, par-là, de justifier l’instauration du « césarisme démocratique » à la française. De 1861 jusqu’à la chute du Second Empire en 1870, les fouilles et prospections s’enchaînent pour retrouver les sites décrits dans les Commentaires sur la guerre des Gaules et les Commentaires sur la Guerre civile. S’ajoutent les fouilles menées par Pietro Rosa dans les jardins Farnèse sur le Palatin, en quête du berceau des césars. Portés par les innovations techniques, les archéologues recourent à la cartographie, au dessin et à la photographie pour restituer le réel, attester la provenance authentique des objets et dresser un état des lieux qui se veut objectif et méthodique. Cet enregistrement minutieux des données contribue à la formation d’une archéologie scientifique.

L’exposition D’Alésia à Rome. L’aventure archéologique de Napoléon III vise à illustrer cette période charnière durant laquelle s’est forgée, en France, la discipline archéologique sous les auspices d’un projet politique. En évoquant les fouilles emblématiques d’Alésia et du Palatin, pour lesquels les témoignages conservés dans les collections nationales sont aussi abondants que peu connus du public français, l’exposition offre un regard renouvelé, non dénué d’émotion, sur la documentation de ces fouilles, leur produit et leur diffusion.

 

En raison des contraintes liées aux circonstances sanitaires, le nombre de places est limité. Aussi est-il impératif de confirmer votre présence par mel à : reservation@musee-archeologienationale.fr ou par téléphone au : 01 34 51 65 36 (de 9h à 12h30).

 

 

ipsum ut Lorem luctus vulputate, mattis justo leo. Praesent elit. Curabitur