Entrée de la Petite Malmaison
1/5

Les anciennes serres de l’impératrice Joséphine

Rueil-Malmaison Histoire, Napoléon I

Venez découvrir les anciennes serres de l’impératrice Joséphine le temps d’une journée pour visiter ce lieu qui lui était si cher et qui a su conserver l’atmosphère exquise qui y régnait du temps de l’Empire.

Joséphine, désireuse d’élever, dans le Parc de Malmaison, un lieu réservé à sa passion, la botanique, fit construire le Château de La Petite Malmaison entre 1803 et 1805. Elle décida d’aménager une partie de la bâtisse en grande serre chaude pour y faire pousser des plantes exotiques, ramenées de pays lointains par le naturaliste BONPLAND, notamment l’hortensia et des arbres pouvant atteindre 5 m de haut.

Le parc du château de La Petite Malmaison présente une variété d’arbres de grande valeur tels les cyprès chauves. Son propriétaire le comte CZARNERKI lui-même passionné de perlargonium ( géranimum) a su préserver le parc si cher à l’Impératrice. Ce lieu, si somptueux a beaucoup inspiré également, l’ aquarelliste botaniste Redouté, appelé « le Raphaël des fleurs » puisqu’il y créa ses plus belles roses.

Malheureusement, la grande serre chaude a disparu à la mort d’Eugène, le fils de l’Impératrice. Fort heureusement, subsiste le corps de bâtiment avec ses charmants salons où l’impératrice recevait ses invités pour une tasse de thé après la visite des serres.

Aujourd’hui, demeure privée entourée d’arbres centenaires, La Petite Malmaison conserve ce passé impérial et vous pourrez, pour les plus chanceux, vous replongez à cette époque à l’occasion d’un concert classique ou d’une visite guidée.

 

eget dapibus consequat. dolor felis id libero leo. nunc